Axe-Fx User Inside

 

  logo

Francis Stringbender, qui nous vient de Suisse, est un guitariste passionné. Il aime la variété et s'est donc fait à la maison à toute sorte de styles de musique différents. Rock, blues, metal, funk, pop et fusion. Il joue aussi de la basse et de la batterie. C’est ce qui lui permet d’être un partenaire idéal pour tout type de production, que ce soit en live ou en studio. Il utilise l’Axe-Fx depuis plusieurs années déjà, il s’occupe du sup¬port pour G66 en Suisse et c’est la personne à rencontrer si vous voulez essayer un produit de chez Frac¬tal Audio ou de chez Matrix en Suisse.

Bonjour Francis, peux-tu nous en dire plus sur ta carrière de musicien ?

J’aurais bientôt 47 ans et je joue de la guitare depuis plus de 30 ans. Au début, j’étais fan de groupes de hard rock et de metal, comme Judas Priest, Van Halen, Iron Maiden, AC/DC, etc. À l’époque, avoir le bon son n’était pas un problème : un Marshall JCM 800 avec deux baffles en 4x12, une distorsion Boss, une guitare avec des humbuckers et c’était bon (et fort).

Après quelques années, j’ai commencé à élargir mes horizons et à entrer dans la musique des Jimi, Jeff, Steve, Joe, Ritchie et cie. Il est rapidement devenu très clair que si je voulais atteindre un certain niveau, j'aurais aussi besoin d’aborder le côté théorique de la musique, comme l’harmonie, le travail de l’oreille, etc … En même temps, j'ai souvent eu la chance de travailler avec des gens qui avaient étudié la musique et qui ont pu me donner les bonnes astuces aux bons moments.

J’ai joué dans plusieurs groupes, de tous les styles depuis le metal au blues et dans des groupes de reprises, parfois même en tant que remplaçant pour des guitaristes qui n'étaient pas “en forme”. Je fais aussi des concerts et du studio en tant que bassiste et batteur.

L'enregistrement a été quelque chose d'important pour moi dès le début. J'ai commencé par utiliser un magnéto cassettes 8 pistes avec le légendaire ordinateur Atari, qui plus tard m'a amené au PC. Depuis 12 ans maintenant, je travail en tant que professionnel de studio, ce qui va des productions d’albums sophistiqués pour des groupes et artistes, aux spots commerciaux pour la radio et même juste un simple enregistrement de voix pour du karaoké. Bien sûr, je suis toujours disponible en tant que guitariste pour des productions externes.

Je suis un peu un accro du matos et j'ai investi beaucoup d'argent dans des amplis, guitares et autres appareils, tout ça dans la recherche du “son ultime”.

Et bien justement, cela nous amène à la question suivante: quand et comment es-tu passé à l’Axe-Fx?

C'était à l’été 2007. Je cherchais un nouveau multieffets pour remplacer mon Digitech GSP 2101. À ce moment-là, j'utilisais un Engl SE 670 et j'en étais très content. Il pouvait faire à la fois de supers sons clairs et des sons rock modernes, mais vous pouviez aussi en sortir de bons sons de strat vintage. Il était programmable midi également, ce qui le rendait très versatile (pour un ampli à lampe). J’avais un peu abandonné du côté des amplis numériques - je connaissais bien ce qui se faisait, j’en avais essayé pas mal et j’en ai même acheté quelques uns, dont le fameux Hughes & Kettner Zentera. Mais le son manquait cruellement de réalisme pour tous ceux que j’avais essayé, la dynamique était au mieux insatisfaisante, au pire non-existante. Et puis un jour dans un magazine de guitare sur le Web, je suis tombé sur une pub pour l’Axe-Fx Ultra. J'étais impressionné par tous les effets sur le papier et particulièrement par l’harmoniseur intelligent qui était inclu. J'avais envisagé d’acheter un harmoniseur Eventide hors de prix, mais par chance j'ai résisté à la tentation et j'ai acheté l’Axe-Fx à la place. Quelques jours plus tard, il est arrivé et je l’ai essayé directement sur la table de mixage, sans vraiment m'attendre à quoi que ce soit du côté des simulations d'ampli. Après quelques minutes, j’étais bluffé et je n’arrivais pas à croire comment les amplis sonnaient avec autant d’authenticité et de dynamique et comment ils réagissaient aux nuances de mon jeu et à l'attaque du médiator. La section des effets était excellente, avec tout ce dont je pouvais avoir besoin plus un son au top (à nouveau, aucune comparaison avec les autres solutions “tout en un”). C'est rapidement devenu évident que je n'utiliserai pas cette boîte uniquement pour les effets, mais pour le son complet. Depuis, j'ai toujours joué directement sur la console, et puis maintenant bien sûr avec l’Axe-Fx II, qui sonne encore mieux que l’Ultra.

Comment amplifies-tu ton signal et comment contrôles-tu l’Axe-Fx II ?

J'ai acheté le package Matrix (des Q12 avec un ampli GT1600) et cela me convient parfaitement. Les Q12 sont coaxiaux et se comportent comme de vrais baffles de guitare tout en étant moins directionnels. Pour du monitoring et les petits concerts, c'est l'idéal car ils sonnent super tout en étant légers et faciles à transporter. Ils ont beaucoup de punch pour leur taille.

Pour garder tout sous contrôle, j'utilise le MFC 101 avec quatre pédales d’expression. La Pédale 1 contrôle le volume du Delay et/ou de la Reverb, la Pédale 2 est une Wah (ou parfois un Vocoder ou Envelope Filter), la Pédale 3 est pour le volume d'entrée du signal de la guitare et la Pédale 4 pour des effets spéciaux comme le pitch shifting (Whammy, Harmonizer, etc.) ou le Rotary et le Tremolo, que j'aime utiliser avec des sons bluesy. Mon MFC-101 est configuré pour utiliser des banques de dix présets avec la rangée supérieure composée de switchs IA pour activer/désactiver les effets : Drive 2, Phaser, Flanger, Chorus et Synth. Quand je joue avec mes groupes, je copie certains de mes présets (j'en ai à peu près 50 actuellement) sur une ou deux banques et puis je les ajuste un petit peu pour le live (Delay et Reverb un peu plus faibles qu’en studio, les sons lead un peu plus forts que les rythmiques, etc.). Je trouve l'idée des scènes plutôt innovante bien que je ne les utilise pas moi-même.

J'ai le External Controller 10 de réglé sur le même numéro de CC que le Drive 2 (50) et le Ext. Controller 11 réglé sur le même numéro de CC que le bloc Synth (88). Allez au menu I/O et vous trouverez les numéros de CC sur la page CTRL. Donc, si je prends deux exemples, cela veut dire que je peux activer Drive 2 et augmenter simultanément le volume (en utilisant le Level dans le bloc GateExp), ou que je peux activer un EQ simultanément avec le bloc Synth et changer certaines fréquences. Les possibilités sont infinies et l'architecture ouverte de l’Axe-Fx permet à chacun de faire sa propre cuisine. C'est un autre côté que j'aime particulièrement sur cet appareil !

stringbender

Y a-t-il d'autres astuces dont tu voudrais nous parler ?

Il y en a évidemment beaucoup, mais restons plutôt sur les blocs qui font le son de base, les blocs Amp et Cab. Tout d'abord, c'est important de noter que le baffle affecte énormément le son, donc vous avez vraiment besoin de passer du temps à aller essayer les différents baffles et micros disponibles. Avec le temps, j'ai trouvé des favoris sur lesquels je reviens souvent : les F103, F051, F041 et F061 sont tous mes baffles en 4x12 et ceux que j'utilise le plus souvent. Comme les 4x12 ont tendance à sonner un peu étouffé, j'aime bien les combiner avec le F093, un baffle 2x12 avec des haut-parleurs Jensen Blue Alnico, ceux des vieux amplis Vox. Ce baffle est très brillant dans sa réponse et est plus ouvert dans les médiums aigus qu'un 4x12. Les mettre ensemble donne un résultat parfait, au moins pour moi. À mes oreilles, le F093 sonne également très bien tout seul, particulièrement en combinaison avec un ampli bluesy comme un Fender ou un Dumble, mais aussi avec un ampli high gain comme le Diezel VH4.

Et dans les amplis, j'ai aussi beaucoup de favoris, au moins une vingtaine. J'essaie de les régler pour qu'ils respirent et réagissent le plus possible à la dynamique. Cela veut dire qu'en général je règle le Master Volume très haut (souvent avec le Master Volume Trim de poussé également) et l’Input Drive assez bas. Ce type de réglages me donne en premier une distorsion de l'ampli de puissance plutôt que du préampli, ce qui rend le sont plus flexible. Pour rendre l'attaque un peu plus précise dans le bas du spectre, je baisse légèrement le XFormer Match, en général entre 0.6 et 1.0, et puis je règle le XFormer Drive sur sa valeur la plus faible (0.01). Ceci rend le son plus “propre” dans le sens où il devient plus défini. Sur la page Dynamics, je règle le Supply Sag sur 0.01 pour la plupart des amplis et le Output Comp sur 0. Ceci modifie un tout petit peu l'ampli de original (ici aussi en terme de réponse en fréquences) et le rend encore plus dynamique. Sur la page Power, il y a le paramètre Negative Feedback et je le règle en général assez haut pour donner à l'ampli un son un peu plus “hi-fi”. J'aime avoir la fréquence du Low Cut (page Advanced) relativement haute (sur 580 Hz pour le Euro Red par ex.), ainsi le signal passant au travers de l'ampli est plutôt réduit. Je récupère des basses avec le baffle en régulant une valeur élevée sur le réglage de Proximity. Ça a pour résultat une attaque parfaitement définie dans les basses fréquences (des réglages élevés de Volume sur de vrais amplis provoquent souvent des basses molles et baveuses) et un peu moins de distorsion que dans les médiums et dans les aigus. Et c’est en particulier bénéfique pour les amplis high-gain, me procurant ainsi de jolis sons mélodiques et bien chantants avec des basses parfaitement définies et non saturées.

Tous les présets sur ma vidéo peuvent être téléchargés !

Bien entendu, tous ces ajustements sont faits pour satisfaire mes goûts personnels et mon style de jeu et donc, ne conviendront pas à tout le monde. Mais tous ceux qui souhaitent essayer mes sons peuvent télécharger les présets depuis : axechange.fractalaudio.com. Mon nom d'utilisateur est “Jazzhooligan” (tapez-le dans le champ de recherche).

Cliff Chase est constamment en train de travailler sur des améliorations. Si tu souhaitais une chose spécifique, quelle serait-elle ?

En fait je suis très satisfait de la manière dont les choses avancent depuis un bout de temps déjà. Et pourtant, chaque fois que j'installe un nouveau firmware, je suis stupéfait de ce que cela puisse être encore mieux que cela n’a déjà été. Mon souhait est donc que tout continue à aller comme ça, à savoir Cliff aux commandes, en dirigeant une équipe saine et en restant indépendant de toutes les grandes entreprises (même si je suis sûr qu'il a déjà eu plus d'une offre de leur part). En fait, c'est une histoire plutôt incroyable : un inconnu débarque et saute sur le devant de la scène, plaçant un nouveau standard tellement haut que les big compagnies avec toutes leurs équipes de développement et leurs ressources financières sont larguées sur le bord de la route. Je pense que le secret est une combinaison de son génie dans la compréhension de ce qui se passe vraiment dans un ampli à lampe et de son idéalisme dans le désir de créer la meilleure machine possible sans avoir à se soucier de ce que cela peut coûter à produire. Dans l’industrie d'aujourd'hui, le processus courant est exactement l’opposé - tout d'abord le prix est fixé (nouveau produit XY ne doit pas coûter plus de Z $ à la revente) et puis un moyen est trouvé pour produire de la manière la moins coûteuse possible (des convertisseur D/A pas chers, peu de mémoire, etc.).

Avec les guitares, c'est un peu la même chose d’ailleurs. En Europe (en Allemagne en particulier), il y a énormément de luthiers talentueux qui produisent des instruments absolument parfaits faits sur mesure (manche, profil, micro, accastillage, etc.). Des guitares comme celles-ci sont sont bien meilleures à jouer que des instruments standards sortis d’usine, et elles sont bien moins chers que les modèles surestimés et vendus bien trop cher des Custom Shop/Private Stock de chez Gibson, Fender ou PRS. J'aime aussi le contact personnel avec le fabricant et je suis convaincu que chaque guitariste sérieux pourra trouver son luthier “parfait”. Le mien s'appelle Frank Hartung ; on est devenu depuis de bons amis et les guitares qu’il fabrique sont simplement à couper le souffle !

Cookies make it easier for us to provide you with our services. With the usage of our services you permit us to use cookies.
More information Ok